Dans la plaine du Saïss, à la limite du Moyen Atlas, la région de Fès est une invitation à la découverte. La grande diversité de paysages, vallées verdoyantes, forêts de cèdres, sources thermales, montagnes aux tons ocre jaune sont autant d’occasion d’excursions variées et dépaysantes.

Moulay Yacoub

Située à 20 km à l’ouest de Fès, dans un écrin de verdure au printemps, cette station thermale est réputée pour ses eaux chaudes et soufrées qui soignent les rhumatismes et les affections. Les thermes proposent aussi d’agréables programmes de remise en forme. Cette station fréquentée depuis toujours par les Marocains accueillait déjà dans les années 30 André Gide et Henry de Montherlant.
moulay_yacoub

Sidi Harazem

A 15 km de Fès, cette source thermale est connue depuis le XVIème siècle pour ses propriétés thérapeutiques. Ces eaux dispensent leurs bienfaits dans le confort d’une station thermale moderne. Entre deux verres, rendez-vous près de la Koubba blanche de Sidi Harazem. Au milieu des eucalyptus, des palmiers et des lauriers roses, on peut voir une ancienne piscine sacrée couverte d’une coupole.

sidi-harazem

Sefrou

Sefrou est une petite ville berbère à 30km au sud de Fès, appréciée pour ses cascades et la diversité de ses paysages. Centre agricole important, elle est réputée pour sa «Fête des Cerises» en juin. A quelques kilomètres, par une route qui grimpe au milieu des oliviers, on arrive à Bhalil, célèbre pour ses habitations troglodytiques.

Sefrou

Imouzzer du Kandar

A une trentaine de kilomètres de Fès, Imouzzer du Kandar est une charmante petite ville perchée à 1300 m d’altitude, au climat doux l’été. Un véritable havre de tranquillité. La région est connue pour les arbres fruitiers : pommiers, noyers, figiuers… Les environs invitent à de belles excursions. On y pratique la pêche à la truite et la cueillette des champignons.

Laisser un commentaire