Capitale culturelle du Maghreb et ville intellectuelle, spirituelle et artisanale, la plus grande médina du Maroc, fondée au IXe siècle, abrite derrière ses remparts crénelés palais, jardins, riads et le plus grand souk du pays.

POINTS DE VUE PANORAMIQUES

Vu du ciel, on dirait une mer de terrasses couleur de sable plantée de paraboles blanches. Çà et là se détache le vert des minarets et des tuiles vernissées de la prestigieuse université Al Quaraouiyine (IXe siècle), des medersas (écoles) et des mosquées. Pelotonné entre le Rif et le Moyen Atlas, Fès s’étend sur trois secteurs : la médina ou ville ancienne, l’enceinte royale et la ville nouvelle établie pendant le protectorat français (1912-1956). Au moins deux sites panoramiques dominent la ville ancienne, ou médina : les ruines de la nécropole royale des Ménérides et Borj Sud, une ancienne forteresse du XVIe siècle.

En savoir plus

Laisser un commentaire