Après Casablanca, Fès veut se doter d’une marque territoriale. C’est l’ambition du bureau de Driss El Azami El Idrissi. Le maire de la capitale spirituelle veut élaborer une vision commune, qui permettra à l’ensemble des composantes de la ville de parler d’une même voix et promouvoir le «made in Fez».

Menée par le cabinet d’études «Smartmove», cette opération vise à doper le marketing territorial de la ville sous le signe «Fez city branding». Il s’agit d’une approche qui applique les techniques du marketing à la promotion et la valorisation des villes. Le but étant d’influencer le comportement des publics visés par une offre différente et attractive. Pour y arriver, il sera question de réfléchir en profondeur à l’ADN du territoire de Fès et définir le positionnement et la stratégie de différenciation pour améliorer l’image de la ville. C’est dans ce sens d’ailleurs que des professionnels du marketing et de la communication, designers et universitaires ont été conviés, samedi dernier, à démystifier le concept de city branding.

En savoir plus

Laisser un commentaire