Les souks participent à la vie de la ville. Ils s’organisent en corporation. Le Souk Attarine, est l’un des plus animés de Fès. Cette rue marchande est limitée à chaque extrémité par deux monumentales portes en bois que l’on ferme le soir. Dans le passé ce souk était spécialisé dans la vente des produits de la médecine traditionnelle. Selon Léon l’Africain, «ces boutiques n’avaient pas leurs pareilles dans le monde entier». Au souk el-Henna, depuis des siècles, on vend des articles cosmétiques (ghassoul, savon noir, khol, eau de roses, henné). Pour les précieuses broderies de Fès, soieries, brocarts, passementerie, babouches brodées et caftans, c’est à la kissaria Serrajine que vous trouverez votre bonheur.

Le souk Tillis est réputé pour ses tapis, le quartier Nejjarine pour son ébénisterie (moucharabiehs, tables basses, fauteuils, marqueterie) et les dinandiers de la place Es- Seffarine proposent plateaux ciselés, théières, et autres articles en fer, cuivre et argent. Une visite s’impose le matin au quartier des tanneurs (tanneries Chouwara). Cette tannerie se compose de nombreuses fosses remplies de couleurs variées où l’on traite les peaux pour la production artisanale de cuir de mouton, de bœuf ou de chèvre. La vue panoramique de ces tanneries rappelle les palettes des artistes peintres.

En savoir plus

Source: Office National Marocain du Tourisme

Laisser un commentaire