Lorsque la plus impériale des cités marocaines accueille ses hôtes, elle entend leur faire partager le plus précieux des arts de vivre. Musée à ciel ouvert, Fès rivalise avec Venise, Florence, Athènes comme un patrimoine universel vivant. Le raffinement de ses palais, la richesse de ses musées, la grandeur de ses médersas qui abritèrent les plus grands savants de l’Âge d’Or, la profusion de ses mosquées comme autant d’hommages à la grandeur de Dieu sont, pour les amoureux de la culture et des arts, une invitation à la découverte sans cesse renouvelée.

Centre spirituel et culturel du Royaume, cité aux mille facettes, Fès reste intacte dans sa splendeur. Elle a pour priorité de préserver ses traditions et l’âme des ses vieilles pierres. Sa médina, classée patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, a su garder toute son authenticité et son cachet originel depuis plus de 1 200 ans.

BouInania_medersa
Medersa Bou inania

Issue du brassage de plusieurs civilisations, Fès a hérité de la noblesse arabe, du raffinement andalou, de l’ingéniosité juive et de la ténacité berbère. Son brillant passé, le respect de son patrimoine matériel et immatériel savamment entretenu ainsi que son caractère aristocratique, participent à la fascination évidente que la ville exerce sur le visiteur d’aujourd’hui.

Photos: Trey Ratcliff

Source: Office National Marocain du Tourisme

Laisser un commentaire