Traitement des lixiviats et assainissement liquide sont deux principaux projets qui seront réalisés dans la ville de Fès. Le premier est d’un coût de 118,73 MDH et le second de 400 MDH.

Le Conseil communal de Fès s’est réuni ce mercredi 7 février en session ordinaire pour discuter de plusieurs points; entre autres, la question des lixiviats générés par la décharge dont souffrent les habitants de la ville.

Pour remédier au problème des odeurs nauséabondes dégagées par la décharge publique, la Ville propose de réaliser une unité de traitement des lixiviats, tout en continuant à produire de l’énergie.

Le projet nécessite un investissement de 118,73 millions de DH. L’unité sera réalisée en partenariat avec la commune de Fès, le ministère de l’Intérieur et le Secrétariat général auprès du ministère de l’Energie, des mines et du développement durable.

Le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable contribuera avec 10 MDH.

En savoir plus

Laisser un commentaire