trois foires thématiques dans le secteur de l’artisanat seront organisées prochainement à Fès, dans le but de promouvoir la commercialisation des produits artisanaux.

Ces foires, qui concernent les produits de la maroquinerie, de la dinanderie et ceux du zellige et de la porterie, viennent de faire l’objet d’une convention de partenariat entre la commune de Fès et la direction régionale de la Chambre d’artisanat. Elle a été approuvée lors de la session ordinaire du mois de février du conseil de la commune.

Ces manifestations, auxquelles le conseil de la commune de Fès contribuera avec une enveloppe budgétaire de 1,5 million de DH, devront réunir des professionnels du secteur de différentes régions du Royaume pour échanger leur savoir-faire et leurs expériences en la matière, rapporte la MAP.
Selon la direction régionale de l’artisanat de Fès, plus de 260.000 habitants de Fès vivent directement ou indirectement du secteur de l’artisanat, soit 27% de la population totale de la capitale spirituelle et plus de 75% des habitants de la médina.
Le secteur de l’artisanat génère des recettes annuelles en devises à l’export estimées à 25 millions de DH, outre les achats directs des touristes (exportations indirectes) qui s’élèvent à 125 millions de DH, ajoute-t-on de même source.

En tant que patrimoine culturel vivant et levier du développement socio-économique de la région, l’artisanat à Fès procure également du travail et des revenus à plus de 52.000 maîtres-artisans, note la même source relevant que cet effectif se répartit entre 12.700 unités de production et plus de 100 métiers (cuir, poterie, dinanderie, tissage, vannerie et artisanat de service).

L’artisanat à Fès représente aussi un important réservoir des arts traditionnels, qui se sont enracinés au fil du temps et qui témoignent de l’authenticité du patrimoine marocain.

En savoir plus

Laisser un commentaire