La première liaison aérienne entre la cité Idrisside et la ville française de Toulouse a été inaugurée mardi avec l’arrivée du premier vol à l’aéroport Fès-Saîss.

Cette nouvelle desserte aérienne opérée par la société Air-Arabia renforcera l’attractivité touristique de la capitale spirituelle du royaume et permettra aux visiteurs notamment français de choisir la destination Fès, a souligné dans une déclaration à la MAP le ministre du tourisme, Lahcen Haddad.

M. Haddad a fait savoir que son département œuvre en partenariat avec la compagnie Royal Air Maroc (RAM), l’Office national des aéroports (ONDA) et d’autres compagnies aériennes étrangères, à renforcer la destination Fès à travers la mise en place de nouvelles liaisons entre la cité Idrisside (classée patrimoine universelle) et des villes espagnoles, italiennes, allemandes, et belges.

Le ministère du Tourisme, le conseil régional de Fès-Meknès, la mairie de Fès et des opérateurs économiques de la ville ont la ferme volonté de contribuer à la valorisation de la capitale spirituelle du Royaume et d’en faire une destination prisée, a-t-il dit.

La compagnie Air Arabia assurera deux vols hebdomadaires de Toulouse à destination de Fès, a, pour sa part, précisé la présidente directrice générale de la société, Leila Michbal qui a confié que cette desserte contribuera à la promotion de la destination touristique de Fès auprès des touristes français.

Le directeur de l’aéroport Fès-Saîss, Noureddine El Ghani, a relevé que cette nouvelle liaison aérienne qui sera programmée mardi et samedi de chaque semaine renforcera les dessertes aériennes internationales à destination de l’aéroport Fès-Saiss, qui a enregistré l’année dernière l’arrivée de quelque 900.000 visiteurs.

Laisser un commentaire