Le PDG de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouiten a présenté, mardi à Fès, des mesures clés pour consolider l’attractivité touristique de la capitale spirituelle au niveau international. Quoique bénéficiant d’un patrimoine historique et culturel unique, la capitale idrisside, vielle de douze siècles, peine à s’ériger en destination touristique de choix dans le royaume.

En 2014, le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergements touristiques à Fès ne dépasse pas les 823.120, soit 4% de l’ensemble des nuitées enregistrées dans le royaume, contre plus de 6 millions de nuitées pour Marrakech.

La première mesure à entreprendre selon Zouiten est l’intensification des dessertes aériennes vers Fès. L’ONMT prévoit également l’organisation de semaines culturelles relatives à la capitale spirituelle du royaume en Chine, en France et aux Etats-Unis. « La Chine demeure un marché prometteur pour le Maroc », a noté le patron de l’ONMT, qui a rappelé que quelques 100 millions de touristes chinois passent leurs vacances à l’extérieur de leur pays.

Le patron de l’ONMT a aussi souligné que la stratégie de relance du secteur touristique au niveau de la région sera exécutée en partenariat avec les autorités locales et les élus à travers l’élaboration de programmes documentaires axés sur les différents sites et circuits touristiques des villes impériales de Fès et Meknès, en plus de l’organisation de festivals internationaux afin d’attirer davantage les touristes.

Pour atteindre ses objectifs, l’ONMT a consacré fin 2014 une enveloppe de 150 millions de dirhams pour améliorer la considération de la région de Fès-Meknès. Cette somme a été attribuée afin de renforcer la desserte aérienne, promouvoir la région auprès des distributeurs et communiquer autour de la destination.

Source: http://www.huffpostmaghreb.com/2015/09/23/fes-capitale-onmt_n_8183624.html

Laisser un commentaire