L’ambassadeur du Japon au Maroc a souligné qu’il «est réjouissant de constater que la grande distance géographique qui sépare nos deux pays n’empêche nullement une telle collaboration».

La ville de Fès est mondialement connue par sa notoriété culturelle et spirituelle, a indiqué samedi à Fès, l’ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa, à l’ouverture de la 1ere édition du Festival d’échange culturel Fès-Kyoto.

«Les Marocains et les Japonais ont de nombreux points communs dont la richesse des traditions et le respect de l'autre», Tsuneo Kurokawa, lors de l'ouverture de la 1ère édition du Festival d'échange culturel Fès-Kyoto. . Ph : MAP
«Les Marocains et les Japonais ont de nombreux points communs dont la richesse des traditions et le respect de l’autre», Tsuneo Kurokawa, lors de l’ouverture de la 1ère édition du Festival d’échange culturel Fès-Kyoto. . Ph : MAP

A cette occasion, Tsuneo Kurokawa a souligné qu’il «est réjouissant de constater que la grande distance géographique qui sépare nos deux pays n’empêche nullement une telle collaboration» qui «illustre parfaitement l’excellence des relations d’amitié entre nos deux peuples qui célèbrent ensemble, cette année, le soixantième anniversaire des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et le Japon».

Les Marocains et les Japonais ont de nombreux points communs dont la richesse des traditions et le respect de l’autre, a précisé Tsuneo Kurokawa ajoutant que ces qualités permettent de cultiver davantage l’amitié entre les deux pays.

De son côté, le maire de la ville de Fès, Driss Azami Al Idrissi a souligné que cette manifestation, organisée les 9 et 10 avril par la commune urbaine de Fès en partenariat avec l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès (USMBA) et l’ambassade du Japon et qui s’inscrit dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et le Japon, est une occasion de consolider les relations entre les deux pays à travers les échanges culturels entre Fès et Kyoto.

Ces deux cités ont des similitudes du point de vue historique, culturel et scientifique, a-t-il ajouté, notant que ce Festival initié par les Communes de Fès et de Kyoto s’assignent pour objectif une meilleure connaissance mutuelle entre les deux pays.

Le représentant résidant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Hitochi Tojima, a, quant à lui, a indiqué que le Festival d’échange culturel Fès- Kyoto vise à enrichir et à renforcer les relations maroco-nipponnes et à nouer des relations fructueuses pour un développement durable.

Le Festival est un lieu d’échange et de partage sur les deux cultures marocaines et japonaises et une occasion pour développer des contacts pérennes et des relations sur le plan scientifique, technique et économique, a ajouté Hitochi Tojima.

Pour sa part, le vice-président de l’USMBA, Brahim Akdim, a mis l’accent sur l’histoire séculaire des deux pays ainsi que leurs positions géographiques stratégiques, tout en mettant en valeur les relations de coopération et de partenariat tissées par son département avec les universités nipponnes dans les domaines scientifique et culturel.

Brahim Akdim a, aussi, rappelé dans cadre que l’étudiante Amina Nit Abdellah Ouali, de l’USMBA, avait décroché le premier prix de la 17e édition du concours d’élocution en langue japonaise, organisée récemment à Casablanca.

Au programme de ce Festival de deux jours, qui met l’accent sur l’étude de langue japonaise au Maroc et sur son rôle dans le raffermissement des de relations bilatérales entre les deux pays, figurent notamment la projection d’un documentaire mettant en valeur les caractéristiques de Fès et Kyoto, des conférences sous le thème «Soixante ans de relations diplomatiques entre le Maroc et le Japon» et «Le Maroc aux yeux des Japonais et le Japon aux yeux des Marocains».

Des soirées artistiques et des spectacles, des ateliers de mise en valeur des cultures marocaine et japonaise ainsi que des foires d’exposition des métiers traditionnels des deux villes sont également au menu de cette manifestation culturelle.

Source: http://lematin.ma/journal/2016/la-ville-de-fes-est-mondialement-connue/245156.html

Laisser un commentaire