Le département de l’Artisanat compte élaborer et mettre en œuvre un label spécifique à la région de Fès-Meknès. Le projet qui concerne l’ensemble des filières de la région aboutira à la certification des 50 meilleures unités de production de Fès-Meknès.

cover_artisanat_fes

Bonne nouvelle pour les professionnels de l’artisanat de Fès-Meknès. Le département de l’Artisanat planche sur un label spécifique à la région. Il a lancé un appel d’offres pour la sélection d’un consultant afin de lui confier l’assistance technique pour l’élaboration et la mise en œuvre de ce label. Pour les services de Fatema Marouane, la région revêt une importance particulière dans la dynamique nationale de développement du secteur de l’artisanat. «Fès-Meknès occupe en effet une position importante en termes de chiffre d’affaires réalisé par l’activité. L’artisanat a toujours été présent comme composante authentique de la région qui possède une tradition artisanale variée et très ancienne et comporte des savoir-faire qui méritent d’être valorisés», explique le ministère.

Ainsi, le label en projet a pour objectif de protéger le patrimoine des produits de l’artisanat de la région et promouvoir la qualité de ces produits par la reconnaissance des spécificités de leurs origines géographiques et du savoir-faire des artisans. L’assistance technique se déroulera en deux phases : l’élaboration du règlement d’usage du label régional et la certification des unités de production. Dans la première phase, le consultant se basera sur les résultats du plan de développement régional de la région et sur les règlements d’usage des autres labels élaborés par le ministère notamment ceux de Marrakech-Safi et Souss-Massa. Il devra par ailleurs compléter les informations manquantes par des entretiens avec les cellules territoriales de labellisation et des enquêtes de terrain avec les professionnels. Le règlement d’usage du label comprendra, entre autres, le logo et la charte graphique, la délimitation de l’aire géographique concernée et les caractéristiques historiques et artistiques des produits des filières de la région. La dernière phase, quant à elle, consistera en un travail opérationnel visant à permettre aux unités de production de bénéficier du droit d’usage du label. Le consultant aura à sensibiliser les différents acteurs concernés sur les différentes modalités de la mise en œuvre du label et procéder à la sélection de 50 unités qui seront auditées conformément au règlement d’usage établi. La sélection de ces unités doit faire l’objet d’une procédure à proposer par le consultant contenant une grille d’évaluation pour permettre de sélectionner parmi les demandes les 50 meilleures ciblées.

Source: http://lematin.ma/journal/2016/les-produits-de-fes-meknes-auront-leur-propre-label/251952.html

Laisser un commentaire