La Fondation « Lissan Eddine Ibn Al-khatib » pour la recherche et la coopération culturelle organise, à Fès, un colloque national sur le dialogue et la coexistence novateurs interreligieux et interculturels. Une pléiade de chercheurs universitaires et d’académiciens, du Maroc et de l’étranger, enrichiront les débats intellectuels prévus lors de cette rencontre.

Un colloque national sur « Le dialogue et la coexistence novateurs interreligieux et interculturels à travers l’œuvre des penseurs Ibn Rochd, Ibn Mimoun et Saint Thomas d’Aquin » tiendra ses assises, les 29 et 30 novembre prochain, à Fès.

Initié par la Fondation « Lissan Eddine Ibn Alkhatib » pour la recherche et la coopération culturelle, ce colloque national s’inscrit dans la lignée du projet Villes de la tolérance et de la coexistence entre l’Andalousie et le Maroc (Fès, Séville et Essaouira).

Cette rencontre annuelle approfondira la réflexion sur l’œuvre et l’héritage des penseurs et des philosophes Averroès, Maimonide et St Thomas d’Aquin, excellents défenseurs de l’esprit de la cohabitation entre les différentes cultures, grecques, hébraïques, chrétiennes et arabo-musulmanes, selon les organisateurs.

La première session de cette manifestation culturelle et scientifique se tiendra au Maroc et les deux sessions de Séville et d’Essaouira sont prévues durant les mois de mars et d’avril 2019.

#fes

En savoir plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.