Le bilan de l’action sociale menée au niveau de la région Fès-Meknès est éloquent. Pas moins de 9.030 projets ont été réalisés depuis le lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en 2005. Treize ans se sont écoulés et plus de 3,9 milliards de DH ont été investis dans les différentes provinces de la région.

Par secteur, quelque 843,35 millions de DH ont financé des projets de lutte contre la pauvreté en milieu urbain et 889 millions de DH pour le monde rural. Le programme horizontal de l’Initiative royale a mobilisé 969,13 millions de DH, et plus de 479,6 millions de DH pour la lutte contre la précarité.

Pour sa part, la mise à niveau territoriale a coûté 661 millions de DH. Toutefois, ces investissements n’ont pas éradiqué la pauvreté. D’où le lancement d’un nouveau programme visant la réduction des disparités en milieu rural.

La nouvelle feuille de route (2017-2023) vise le désenclavement de la population rurale et des zones de montagnes, l’électrification, l’accès à l’eau potable, l’amélioration des services sanitaires, et l’éducation». L’Etat entend créer les conditions nécessaires pour renforcer l’attractivité économique des zones reculées afin de créer une dynamique pour ces populations et endiguer l’exode rural.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.