Le Roi Mohammed VI a présidé, ce lundi au Palais royal de Rabat, la cérémonie de présentation des programmes de valorisation des anciennes médinas de Rabat et de Marrakech et du programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès, ainsi que la signature des conventions y afférentes.

A cette occasion, le Souverain a ordonné l’élaboration de la 3ème phase du programme d’habitats menaçant ruine, faisant partie intégrante du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Casablanca pour une enveloppe globale de 300 millions de dirhams.

Ces programmes de nouvelle génération ont pour objectifs la valorisation de ces anciennes médinas, l’amélioration des conditions de vie de leurs habitants, la préservation de leur patrimoine architectural, matériel et immatériel, et la promotion de leur richesse culturelle authentique.

Au début de cette cérémonie, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit a souligné, dans une allocution prononcée devant le Roi, que ces programmes, qui procèdent d’une approche participative, viennent conforter les projets de réhabilitation des anciennes médinas de Rabat, Marrakech et Fès.

Ainsi, le programme de valorisation de l’ancienne médina de Rabat vient s’ajouter aux multiples actions et projets entrepris dans le cadre des programmes «Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture» et ayant permis la restauration de remparts, de portes historiques, de mosquées et Zaouiyas, la réhabilitation des Foundouks traditionnels, la réalisation de terrains de proximité et d’espaces verts, outre le traitement des édifices menaçant ruine, a précisé le ministre.

En savoir plus

Laisser un commentaire