Selon les statistiques mensuelles de l’Office national des aéroports (ONDA), les aéroports de Fès et d’Agadir ont volé la vedette en affichant de belles performances en avril.

ça vole haut à l’aéroport de Fès-Saïss. En avril dernier, le trafic passagers y a grimpé de 27% par rapport à la même période en 2017, passant de 92.188 à 117.653, soit une hausse non négligeable de plus de 25.400 passagers. La même tendance est observée à Agadir, où le trafic a bondi de 24,5%, atteignant 163.624 passagers pour le seul mois d’avril de l’année en cours. Cette tendance en dit probablement sur la relance de l’activité touristique dans ces zones très attractives pour les visiteurs internationaux, notamment la destination balnéaire d’Agadir, qui reprend des couleurs. Marrakech, quant à elle, ne semble avoir rien perdu de son attractivité, car la ville ocre continue elle aussi d’enregistrer une hausse de son trafic passagers qui a été de 16% en avril, avec un nombre de voyageurs calculé 490.985 lors du quatrième mois de l’année 2018. En dehors de ces principales destinations, on notera la bonne performance de la perle du Sud. En effet, Dakhla a réussi une importante variation de 25,94%, passant de 13.549 à 17.064 passages en avril dernier. D’ailleurs, ces chiffres réalisés à Dakhla, à l’instar d’autres aéroports régionaux, en disent long sur les résultats positifs du trafic domestique qui a performé de 14,72%, avec pas moins de 2309.908 passagers.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.