Prévu initialement pour 2015, le projet de l’ISCAE-Fès n’a pas encore vu le jour. Plusieurs problèmes entourent ce projet ambitieux pour la région de Fès-Meknès : faute de crédits, en raison d’études incomplètes et d’un manque de visibilité des partenaires.

Toujours attendu, le projet de l’ISCAE-Fès (réalisé à hauteur de 85%) piétine depuis 2012 et risque aujourd’hui de ne plus voir le jour. Des sources officielles affirment que les responsables locaux veulent maintenir leurs engagements jusqu’à l’aboutissement de ce projet qui est de grande importance pour toute la région. Pour sa réalisation, une enveloppe globale de 35 MDH a été nécessaire. Près de 10 MDH ont été apportées par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et 10 MDH par le Conseil de la Préfecture de Fès. Pour sa part, le Conseil de la région de Fès-Meknès, qui devait débourser 15 MDH n’a débloqué 9 MDH. «Ce retard est dû à des insuffisances dans le budget du Conseil de la région, d’où la possibilité de recourir à un crédit FEC pour assurer ses engagements et accélérer la finalisation de ce projet».indique un élu local. Ce n’est pas tout puisque le bureau d’étude chargé de ce projet n’aurait pas prévu la réalisation des travaux de base et d’assainissement, ce qui va pousser les responsables de la région à lancer un nouvel appel d’offres pour la réalisation des travaux, estimés à 10MDH.

En savoir plus

Laisser un commentaire