Fidèle à son engagement pour un développement durable et inclusif du tourisme marocain, Air Arabia Maroc, leader du transport aérien à bas coût, a participé au salon International de Tourisme de Berlin (ITB), qui s’est tenu du 07 au 11 mars 2018.

En marge de ce rendez-vous international incontournable du marché du voyage (10.000 exposants, 180 pays, 180.000 visiteurs), auquel elle a co-exposé aux cotés de l’ONMT et de la région de Souss – Massa, Air Arabia Maroc a mis en exergue les derniers développements importants de son réseau européen, ayant permis, rien qu’en 2017, la création de 250.000 sièges. Des rencontres avec des tours opérateurs européens, des agences de voyage en ligne ainsi que des plateformes de metasearch, ont eu lieu et ont permis de ficeler plusieurs partenariats qui permettront de drainer de nouveaux touristes vers la Maroc.

Ces performances se sont traduites par une connectivité renforcée entre les destinations touristiques marocaines phares et les principaux marchés émetteurs européens. L’objectif est de contribuer à la valorisation du potentiel d’attractivité touristique des destinations touristiques telles que Tanger, Marrakech, Agadir et Fès.

Le lancement, en 2017, en partenariat avec l’ONMT et le ministère du tourisme et transport aérien, des bases aériennes Air Arabia Maroc au niveau de ces deux dernières villes, a permis la mise en place de 14 liaisons hebdomadaires pour 7 destinations, à partir de chacune de ces plateformes.

Au départ d’Agadir, Air Arabia Maroc dessert désormais plusieurs cités européennes à grand potentiel stratégique à l’image de Cologne et Munich (Allemagne), Dublin (Irlande), Manchester (Royaume-Uni), Toulouse (France), Stockholm (Suède) et Copenhague (Danemark).

La ville impériale, Fès, s’ouvre également d’avantage au monde et offre des connectivités avec Montpellier, Toulouse, Paris, Lyon, Strasbourg et Bordeaux (France), Barcelone (Espagne), Londres-Gatwick (UK), Bruxelles (Belgique) Rome (Italie) et Amsterdam (Pays-Bas).

Par ailleurs, le renforcement des dessertes internes, offre également la possibilité aux visiteurs étrangers d’établir des circuits croisés, notamment sur l’axe Fès-Marrakech. L’ambition est d’établir des connexions directes et fiables entre ces deux pôles touristiques majeurs du Royaume.

En savoir plus

Laisser un commentaire