Bien que la rencontre du ministre du Tourisme, Mohamed Sajid, avec les dirigeants et professionnels du tourisme de la région Fès-Meknès se tient, ce mercredi, à huis clos, les premières informations ont déjà filtré. “Tout d’abord, nous sommes déçus du comportement du ministre qui a écarté la presse de ce rendez-vous important”, se désolent les opérateurs de Fès. Lassés par les diagnostics interminables et les plans jamais exécutés, ces derniers veulent du concret et dans l’immédiat. Même consternation auprès des professionnels de Meknès qui ont été “tout simplement zappés de la réunion”.

“Nous nous interrogeons sur les fonds dédiés à la promotion de la capitale ismaïlienne (189 millions de DH) jamais débloqués”, souligne Adil Terrab, président du Conseil provincial du tourisme (CPT-Meknès). Selon lui, “les collectivités territoriales, partenaires du programme promotionnel de la ville, ont signé leurs engagements, mais le ministère a failli à ses promesses”. À noter que Sajid se déplace à Fès avec un staff impressionnant composé notamment de Lamia Boutaleb, la secrétaire d’État en charge du Tourisme, Imad Berrakkad, DG de la SMIT, ou encore les directeurs centraux de la Tutelle, et principalement, Hajji, le directeur du cabinet du ministre pressenti pour une nomination à la tête de l’ONMT.

Le ministre devrait visiter la médina cet après-midi et s’enquérir des foundouks transformés en restaurants et sites touristiques.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.